Google-Analytics

Quelles sont les alternatives à Google Analytics ?

Lorsque vous êtes propriétaire d’un site internet, il est crucial d’avoir un outil de web analytics pour analyser les points forts et les points faibles de votre site dans le but de mettre en place votre stratégie digitale.

Cet outil vous aidera à analyser les statistiques de fréquentation de votre site web en déterminant le nombre de visiteurs, le temps passés sur votre site web, le taux de rebond, etc…

Actuellement, il existe beaucoup d’outil permettant d’avoir ces éléments. Certains sont plus performants que d’autres, certains sont payants et d’autres gratuits. Jusqu’ici, l’outil le plus répandu était Google Analytics.

Le hic, c’est que celui-ci transfère et stocke des données aux États Unis sans garanties suffisantes pour les droits des utilisateurs européens, ce qui déplait grandement à la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (plus connue sous le nom de la CNIL) ainsi qu’aux autres organismes européens similaires à la CNIL pour la France.

Si vous ne savez pas comment faire ou vous n’avez pas le temps, l’agence digitale DLinfo vous propose ses services et ses compétences pour vous aider et vous soutenir dans la mise en place et la gestion de votre outil. N’hésitez pas à nous contacter.

La CNIL rend illégale l’utilisation de Google Analytics !

La CNIL estime que ces transferts et stockages de données vers les USA est une violation du Règlement Général sur la Protection des Données (plus connu sous le nom de RGPD). Elle exige à tout gestionnaire d’un site web français de se conformer au RGPD, et de ne plus utiliser cet outil dans les conditions actuelles si besoin.

En février 2022, la CNIL déclare hors-la-loi l’utilisation de Google Analytics et met en demeure plusieurs entreprises françaises pour l’utilisation de cet outil d’analyse devenu prohibé. Elles ont été invitées à revoir leurs méthodes d’analyse et de mesure d’audience. Elles ont obtenu un délai d’un mois pour se mettre en conformité sous peine d’encourir les sanctions prévues par le RGPD soit une amende pouvant aller jusqu’à 20 millions d’euros ou 4% de leur chiffre d’affaire annuel mondial.

Toujours selon la CNIL, une simple modification des paramétrages de l’outil Google Analytics n’est pas suffisante pour être en conformité avec le RGPD.

Quelles sont les options pour être conforme !

Plusieurs options s’offrent à vous !

La première est que vous attendez sagement une évolution de Google Analytics dans le but que celui-ci réponde aux exigences du RGPD. Mais en attendant vous le désactivez en supprimant le script GA, au risque de recevoir une mise en demeure de la CNIL si la désactivation n’a pas été faite : mais la date de cette évolution n’est pas connu à ce jour et ne verra peut être jamais le jour.

La seconde solution est plutôt complexe. La CNIL propose une solution : la proxyfication (utilisation de serveur mandataire : un Proxy). L’opération consiste à rompre le contact direct entre le terminal de l’internaute et les serveurs de Google pour rendre impossible la réidentification de l’internaute. Pour plus de détails, cliquez ici !

Comparaison sans proxyfication et avec proxyfication. Source © CNIL

La troisième résolution est donc de changer d’outil de web analytics ; qui lui sera règlementaire et légal vis à vis de la CNIL sur la protection de la vie privée et de l’éthique.

Pour notre part, notre choix est fait ! Nous avons fait nos adieux à Google Analytics. Nous avons changé de solution pour l’analyse de l’UX (expérience utilisateur), optimiser les conversions, et mesurer l’audience d’un site web. Vous voulez savoir lequel ? RDV au chapitre suivant pour la réponse.

Il faut savoir que la CNIL a fourni une liste d’outil similaire mais conforme au règlement et surtout légitime en France.

Mais quels sont les outils alternatifs à Google Analytics ?

Les 17 outils de web analytics validés par la CNIL !

Vous trouverez ci-dessous la liste des outils de web ananytics que la CNIL a validé.

Attention, la CNIL n’a pas comparé les outils de part leur efficacité. Elle a simplement répertorié ceux qui étaient conformes aux exigences du RGPD.

DLinfo a choisi Abla Analytics !!! Pourquoi ? C’est un outil simple d’installation et d’utilisation, un visuel très épuré permettant de voir les informations en un instant. Les services qu’il offre corresponde exactement à notre besoin. Les données sont hébergées en France. Il est exempté de consentement (cookies). Il est gratuit lorsqu’il y a moins de 5000 pages vues mensuellement. Le petit plus, c’est un outil qui a été développé par une start-up française, alors Cocorico 🇫🇷🇫🇷🇫🇷 !!!

Et vous quel est votre choix ?

Pour plus de détails sur l’évaluation des solutions de mesure d’audience de la CNIL, c’est par ici.

Travaillons ensemble !

L’agence DLinfo vous propose ses services et ses compétences pour vous aider et vous soutenir dans cette démarche.

C’est le moment de sauter le pas, alors n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

Notre équipe experte dans ce domaine vous apportera son savoir-faire et son professionnalisme.

Vous pouvez retrouver cet article ainsi que les autres sur notre blog. N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook et LinkedIn pour ne rien rater de notre actualité.

Vous avez des
questions ?

Un projet ?
Travaillons ensemble.