wordpress-6-nouveautes

Les nouveautés de la nouvelle version 6.0 de WordPress

43 % du web est propulsé par WordPress, ce qui en fait le CMS le plus utilisé au monde.

Que ce soit pour un usage professionnel, personnel, public ou privé, avec WordPress, les possibilités sont presque infinies ! La plateforme est utilisée aussi bien pour les sites internet des grands groupes du CAC40 que par des blogueurs amateurs.

La grande nouvelle du moment est que ce 24 mai 2022, la version WP6.0 verra le jour !

Vous vous en doutez, elle est forcément très attendue, car elle apportera son lot de nouveautés.

C’est parti pour un tour d’horizon des changements à venir avec cette nouvelle version !

WordPress : en quoi ça consiste ?

a. Définition d’un CMS

Avant toute chose, procédons à une petite piqûre de rappel.

Un CMS (de l’anglais Content Management System) est un ensemble de logiciels ayant pour but de créer, de gérer et de mettre à jour des sites web.

Ils proposent généralement une chaîne de publication de contenus. Ils peuvent être utilisés par plusieurs personnes en même temps, et permettent de gérer séparément l’esthétisme et le contenu sans savoir “coder”.

Car, aujourd’hui, il n’est plus nécessaire de maîtriser les langages de programmation (Javascript, HTML, Python, PHP, Ruby, Typescript… ) pour créer un site internet et c’est tout l’intérêt de ces CMS.

C’est ce que l’on appelle le “no-code”.

Il existe plusieurs CMS, les 3 principaux étant : WordPress, Shopify et Wix (source W3techs.com, mars 2022).

Sur le papier donc, chacun d’entre nous peut désormais créer son propre site internet sans avoir besoin de programmer. Sur papier oui, car même si un CMS est dit simple d’utilisation, il faudra plusieurs dizaines d’heures d’entraînement au commun des mortels pour en maîtriser l’utilisation.

Des experts en création de site no-code voient alors le jour, et cette forme de création de site est très courante dans les agences de communications digitales.

NB : il est important de préciser que sur les CMS il est tout à fait possible d’ajouter des lignes de codes si nécessaire, pour que le site soit le plus cohérent possible avec votre image de marque.

b. Focus WordPress

Intéressons-nous désormais uniquement à WordPress. Pourquoi est-il le CMS le plus utilisé dans le monde ?

Il y a, évidemment, plusieurs raisons à cela :

  • il est personnalisable : il dispose de centaines de thèmes (certains gratuits et d’autres payants). Mais aussi, plus de 55 000 extensions disponibles au téléchargement. Soit autant de possibilités de créer un site unique et à son image,
  • il est libre de droit et gratuit : télécharger et utiliser WordPress c’est entièrement gratuit.Attention tout de même, pour mettre votre site en ligne, il vous faudra au minimum réserver un nom de domaine et débourser pour l’hébergement de celui-ci (cliquez ici pour consulter pour en savoir plus sur nos prestations)

Voyons donc la distinction entre WordPress.com et WordPress.org (et oui, il en existe 2 bien différents).

wordpress.com
wordpress.org

Pour faire simple, si vous disposez déjà d’un nom de domaine et d’un hébergeur alors vous n’aurez qu’à télécharger le logiciel libre de droit WordPress sur WordPress.org. Vous pourrez ainsi modifier, personnaliser votre site autant de fois que vous le souhaitez.

À l’inverse, si vous souhaitez une solution tout-en-un, vous pouvez aller sur WordPress.com et vous laisser guider : il existe plusieurs packs tarifaires mais force est de constater que vous serez beaucoup plus limités avec WordPress.com. Chez DLinfo, nous vous proposons une solution clés en main, basée sur WordPress.org, pour vous garantir une liberté sans limite combinant le meilleur des deux mondes !

Worpress 6.0 : quels sont les changements ?

a. Correction des bugs

En premier lieu, comme toute mise à jour, celle-ci corrigera les bugs de la précédente version. Car, rappelons que Joséphine (la version 5.9 sortie en janvier 2022) contenait un certain nombre de nouveautés telles que :

  • le full site editing
  • un nouveau thème WP
  • un nouveau bloc de navigation
  • l’optimisation du bloc galerie
  • le verrouillage ou non d’un bloc
  • et bien plus encore…
source : wordpress.org

En pratique, toutes ces modifications ont, bien entendu, pu générer des bugs. C’est pour cela que la mise à jour aura d’abord un effet correctif.

Mais ce n’est pas tout, cette mise à jour a surtout pour but de consolider, de stabiliser et de simplifier l’utilisation de l’ensemble des nouveautés de la version précédente, avec entre autres :

  • de nouveaux outils qui viendront compléter le full site editing,
  • une simplification de l’utilisation des blocs pattern, avec notamment un accès depuis l’admin de WordPress,
  • les blocs Menu et Commentaires qui se voudront également plus personnalisables.

b. Perfectionnement de Gutenberg

En ce qui concerne le renforcement de l’éditeur phare de WordPress : Gutenberg (intégré à la version 5.0), l’idée est de le rendre encore plus performant et ergonomique.

Alors pour l’utilisateur, pas de changements révolutionnaires me direz vous. C’est vrai, à ce niveau-là, “juste” des améliorations qui feront gagner du temps.

Là où, le changement sera plus visible, c’est pour les développeurs.

Car, comme nous le disions plus haut, même avec le système de no-code, le développeur a la possibilité d’ajouter ses lignes de codes.

source : Kinsta.com

Et jusque-là, la compatibilité des thèmes avec Gutenberg était assez limitée mais avec l’amélioration de ce dernier, WordPress compte bien réduire cette limite et espère même la faire disparaître.

Ce que l’on retiendra de la WP6.0, ce sont les efforts de WordPress pour rendre notre utilisation plus facile, nous permettre d’encore plus personnaliser les blocs, de tenter d’augmenter la compatibilité avec les thèmes.

Nous avons hâte de tester cette mise à jour, et vous ?

Vous avez des
questions ?

Un projet ?
Travaillons ensemble.